Organisez un cocktail français

L’organisation d’un cocktail chic avec un vrai style français n’est pas forcément un événement stressant. Jetez un patin coloré sur la longueur d’une table, mettez des verres et des assiettes, et assemblez une sélection d’aliments parfaits pour la fête.

Station de boissons

Il n’est pas nécessaire d’avoir des serveurs chemisés qui errent dans la pièce avec des bouteilles de mousseux. Faites votre station de boissons en libre-service avec tous les accessoires de cocktail nécessaires et des cartes de recettes imprimées pour tous les mélanges spéciaux que vous voulez servir.

Préparez une table avec des bouteilles d’une ou deux variétés de vin, ainsi que des ingrédients pour le « cocktail à thème » de votre fête. Pour un Vieux Paris-vibe élégant, essayez de servir des Pompiers au cassis. Si vous souhaitez une rencontre française plus décontractée, servez le classique Pernod and Water.

Ayez sous la main des carafes d’eau chaude pour le thé, le café et l’eau comme alternative pour ceux qui s’abstiennent de boire de l’alcool. Si la fête que vous organisez est extravagante, ajoutez du lait chaud dans une carafe thermique et un petit pichet de crème pour que les invités puissent préparer leur propre Café Au Laits et Café Cremes pour conclure la soirée.

Table Alimentaire

Chargez votre table d’aliments avec des sélections faciles à faire à l’avance qui mettent en valeur l’authenticité du style français. Ne vous sentez pas obligé de donner à vos invités un énorme buffet ; les cocktails prospèrent lorsque l’hôte offre une petite variété d’articles simples soigneusement choisis. Ne servez qu’un ou deux plats élaborés au menu, surtout si vous êtes novice en matière de réception. Pour un contrôle plus efficace de la circulation, séparez l’aire de service de la station d’abreuvement.

Fraises enrobées de chocolat ou baies fraîches

Crudités de base

Trempette à tapenade piquante

Plateau de fromages et de fruits avec fromages, raisins, pommes et poires importés

Qu’est-ce que le pâté ?

Le pâté, comme le caviar, est un plat associé à la richesse, mais certaines personnes ne savent même pas ce que c’est. Mentionnez le pâté à ceux qui sont au courant et ce qui vous vient à l’esprit en premier sera soit du foie de canard gourmet coûteux ou du foie haché. Les deux sont corrects, bien sûr, mais le pâté ne se limite pas à la volaille. Il peut être aussi fantaisiste que vous le souhaitez, adapté à la plus grande occasion, ou un hors-d’œuvre peu coûteux, mais rave-drawing à un dîner. La plupart des pâtés sont beaucoup plus simples à préparer que vous ne le pensez. Il peut être servi chaud ou froid, mais le refroidir pendant quelques jours enrichira sa saveur.

Qu’est-ce que c’est ?

Pâté signifie « pâte » en français. Il est traditionnellement servi en croûte ou moulé en terrine. La croûte de la version en croûte, il est intéressant de noter qu’à l’origine, elle n’était pas destinée à être mangée. Le but initial de la croûte était en fait de maintenir le pâté ensemble.

Aujourd’hui, les termes pâté et terrine sont souvent utilisés de façon interchangeable. Le pâté est simplement un mélange de fruits de mer, de volaille, de viande ou de légumes hachés assaisonnés, et souvent une combinaison de plusieurs ingrédients de base différents. Le boeuf, le porc, le foie, le jambon, les fruits de mer, le gibier sauvage, la volaille et les légumes sont tous des candidats au pâté. La mouture peut être lisse et crémeuse ou sur le côté avec des morceaux. Il peut être servi chaud ou froid, moulé ou non moulé.

Origines

Le pâté est surtout associé à la cuisine française, mais on trouve des variantes de ce plat dans le monde entier. Il est possible que les Américains qui ne sont pas familiers avec le pâté soient des amateurs de saucisses de foie, ignorant que les plats sont essentiellement les mêmes. La saucisse de foie, surtout sous forme de tranches, est une garniture à sandwich courante pour de nombreuses personnes.